Les vins

Domaine Moreau-Naudet

Moreau-Naudet

Propriétaires

Virginie Moreau-Naudet

Surface

25 hectares

Volume

100 000 bouteilles par an

1993 – 2016 : en 23 ans, Stéphane Moreau, brutalement disparu en août 2016, a hissé ce petit domaine familial, jadis fournisseur de raisins de négoce, au sommet des vins de Chablis. Plus encore, par la personnalité de ses vins et leur stylistique, il était pour beaucoup – dont nous sommes – un digne héritier des deux figures tutélaires de Chablis, Dauvissat et Raveneau. Ses vins, d’une qualité exceptionnelle et d’une capacité de garde impressionnante, seront là encore longtemps pour nous le rappeler. Vigneron d’intuition, de sensibilité, d’observation et d’écoute, Stéphane Moreau a su affirmer, avec le soutien constant de Virginie, son épouse, un style qui évoque furieusement les deux légendes de Chablis : la vinosité, la fraîcheur et l’énergie des vins le rapprochent de Vincent Dauvissat, la sensualité et la grâce nous amènent du côté des frères Raveneau. Et toujours, on trouve ici, aussi bien dans l’étonnant Petit Chablis que dans le Grand Cru Valmur une constante vibration : les vins sont vivants et littéralement habités ! Bien sûr, pour en arriver là, Stéphane a beaucoup cherché, essayé, il s’est parfois trompé – comme lorsqu’il a tenté de supprimer tout ajout de soufre pour finalement faire machine arrière. Il a peaufiné le travail à la vigne, éliminant tout traitement insecticide ou anti-pourritures, sans pour autant s’interdire l’usage d’amendements organiques. Il a surtout mis l’accent sur la recherche de la maturité parfaite des raisins, maturité qui se retrouve dans cette chair juteuse que l’on apprécie immédiatement dans ses vins. Il a en outre fait largement évoluer ses élevages : « jonglant » entre cuves, fûts et demi-muids, il les a progressivement allongés, gagnant ainsi en complexité et en équilibre. Ses premiers et grands crus sont aujourd’hui élevés pas moins de 24 mois !

Pendant tout ce temps, Stéphane et Virginie Moreau-Naudet ont su se donner les moyens de leurs ambitions, agrandissant le vignoble de 7 à plus de 20 hectares et construisant un nouveau chai beaucoup plus vaste, du côté des Vaillons, qui permet de gérer simultanément 3 millésimes. Après le décès brutal de Stéphane ce jour funeste de l’été 2016, Virginie s’est retrouvée seule aux commandes. Comme beaucoup d’amateurs, nous avions été bluffés lorsque nous avions découvert le millésime 2016, intégralement piloté par Virginie : justesse des équilibres, profondeur des arômes et des textures, précision de l’élevage, fidélité aux terroirs, tout y était. Un millésime qui fut pourtant pour Virginie celui des épreuves, celui du doute aussi, et surtout celui du courage, un courage renforcé par la solidarité sans faille dont ont fait preuve à son égard quelques-unes des plus grandes figures du vignoble chablisien, à commencer par Bernard Raveneau. En 3 ans, Virginie, accompagnée de sa fidèle « Coco » en cave, s’est clairement fait un prénom : son assurance sereine, son énergie phénoménale, son opiniâtreté aussi, tout cela force l’admiration. D’autant que la nature ne lui a pas forcément fait beaucoup de cadeaux, avec deux millésimes consécutifs aux rendements infimes, marqués par le gel puis la grêle… 2018 sonne un peu comme un répit particulièrement bienvenu dans une éprouvante tranche de vie : un millésime enfin généreux, ayant bénéficié pleinement d’une saison de croissance plutôt « paisible » et d’un été ensoleillé mais pas trop sec, ayant permis des maturations régulières et très abouties. Au final, Virginie a entré en cave des raisins d’une qualité sanitaire exceptionnelle, aux équilibres parfaits et à la richesse en jus qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps. Les vins aujourd’hui reflètent parfaitement leurs origines et les qualités propres du millésime : ils sont charnus, denses et profonds, habités par une trame minérale vibrante, qui apporte une sensation de fraîcheur et de tonicité omniprésente. Nourrissants et désaltérants à la fois, semblant dotés d’une force qui les rend quasiment « indestructibles », les vins auront absolument besoin de passer quelques années en cave pour se délier et ainsi déployer leur formidable complexité. Moreau-Naudet, un sommet chablisien, maintenant et uniquement sur la Route des Blancs !

En direct des Domaines et Châteaux

La boutique au cœur du village

Conseils sommelier

Besoin d'un conseil ou d'aide pour choisir ?
+33(0)490 837 069

Paiement

CB sécurisé en ligne, Paypal ou virement

Livraison

Par transporteur ou retrait en magasin.

Autre mode de livraison - nous contacter

Achats sur place

Nous vous accueillons 7j /7

10h - 13h / 14h - 18h30

Créée en juillet 2000 dans une ancienne remise adossée aux remparts séculaires du vieux village de Châteauneuf du Pape, Vinadea, la maison des vins de Châteauneuf-du-Pape a pour vocation d’accueillir touristes et œnophiles tous les jours de l’année.
Plus de 250 références différentes sont proposées à la vente, dont des Châteauneuf-du-Pape blancs, des rouges en magnum, ainsi que, en fonction des saisons, des Côtes du Rhône blancs et rosés, des vins de Tavel, Gigondas ou encore Rasteau

Produit ajouté à la liste de souhaits

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour disposer des services
adaptés ainsi que pour la sécurisation des transactions. En savoir plus